Macron’s Visit To Saint Martin Turns Into Embarrassment

Donate

French President Emmanuel Macron caused a stir in the French public, after posing for photos with two young men, one of whom was showing a middle finger to the camera.

This happened during Macron’s visit to Saint Martin, the Caribbean island, which was left in shambles after hurricane Irma in 2017.

The French leader was followed by numerous photographers while walking for five hours in sporadic rain, entering homes and talking to the locals about their life and rebuilding after the 2017 tragedy.

A video was posted on Twitter of Macron asking a Antilles woman to take a picture with him, however she refuses and shrugs him off.

His visit also went wrong when he came across two bare-chested young men, wearing bandanas. One of them told Macron that he was a “robber” and was recently released from prison. Unfazed, the President told him that he should leave his criminal past behind and take part in the reconstruction of the island.

Following their exchange, he hugged the men and posed for a picture, while one of them showed a middle finger.

Opposition members instantly used the photo to embarrass Macron and use it against him.

Responses on Twitter also included criticism that people on the island need help, not selfies.

The French President defended his actions by claiming that he wishes to help all of the Saint Martin youth. “I love every child of the Republic, no matter how stupid he is,” he explained, cited by RT.

Irma became the most devastating hurricane to hit Saint Martin in over a century, with the damage to the French side of the island estimated at over $1.4 billion by Paris.

Emmanuel Macron is no stranger to controversial photos, after in June 2018 he posed with scantily clad dancers, just days after chiding a schoolboy for calling him “Manu,” instead of “Mr. President” or “sir.”

During the French “Day of Music” festival, the performance of DJ Kiddy Smile and his troupe of dancers that attracted the most attention. The artist, who is an emerging LGBT icon, took to the stage wearing a provocative shirt, while his dancers were voguing on the palace steps. Macron posed for a photograph with the scantily clad crew afterwards.

Many comments on Twitter were positive, but opposition once again leaped at the chance to embarrass the President.

This adds to the previous Benalla scandal, in which Macron’s bodyguard was posing with a gun, alongside several people, with the weapon pointed at a woman in the center of the picture.

It was reportedly taken at a restaurant after a meeting with the president-to-be in the city of Poitiers in western France on April 28, 2017, less than a month before the final round of the presidential election.

Macron recently spoke at the UNGA on September 25th. He spoke against US isolationism and claimed that he was ready to take up the mantle of global leader, a seat usually filled by a US leader. His speech followed US President Donald Trump’s ridiculed proclamations, which included claims that his country will partake in less international agreements and initiatives. Something Macron spoke strongly against, saying that, despite cooperative work being challenging, it will definitely pay out in the end.

Donate

SouthFront

Do you like this content? Consider helping us!

  • Promitheas Apollonious

    How can you embarrass a queer that like boys and is into necrophilia?

    • roland

      can I ask what evidence there is that macron is into necrophilia I dislike him and what he stands for but what about him suggests necrophilia other than the creepy smile

      • Empire’s Frontiers

        It’s a joke about his (actually) old lady.

    • Empire’s Frontiers

      Turns out the answer to that question is,

      ‘drop him in the middle of some hard lookin’ black dudes who know what he is to them’

  • Red Pilled ThoughtCrimes

    knt

  • AlexanderAmproz

    https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/president-pas-par-hasard-208028

    Président …… pas par hasard !!!

    par Pierre

    jeudi 27 septembre 2018

    Ecoutez

    Je fais suivre ici un message qu’un ami m’a envoyé. Je le livre tel que je l’ai reçu comme sujet de réflexion et aussi de débat. C’est du lourd comme on dit.

    Hier, nous avons tous pu prendre connaissance des sommes engagées par les différents candidats lors des dernières élections présidentielles.

    On découvre ainsi qu’Emmanuel Macron a dépensé 16,7 millions d’euros pour sa campagne.

    C’est même le candidat qui a dépensé le plus.

    Curieusement, aucun journaliste soulèvera la question suivante : Comment un homme inconnu du grand public un an auparavant, jamais élu, a-t-il pu en moins de deux ans créer un parti politique, l’animer et rassembler autant d’argent en si peu de temps.

    La réponse à cette question, la genèse de l’histoire, c’est, en quelques sorte, Parker Pointu, commentateur de ce blog qui nous l’explique…

    Accrochez-vous, ça décoiffe…

    ” Macron est remarqué par Henri de Castries, président d’AXA mais aussi président du Groupe Bilderberg, aussi appelé conférence de Bilderberg ou Club Bilderberg, un rassemblement annuel de plus d’une centaine de membres essentiellement américains et européens, et dont la plupart sont des personnalités de la diplomatie, des affaires, de la politique et des médias.

    Ils voient en Macron l’opportunité d’infléchir la politique économique et industrielle française et de contrer les syndicats, pour aller sur une politique libérale à l’anglo-saxonne.

    Cependant Macron ne parvient pas, à son poste de conseiller économique à l’Elysée, à faire fléchir Hollande et son gouvernement.

    Lors de la réunion du Groupe Bildelberg à Copenhague du 29 mai au 1er juin 2014, la réunion compte de nombreux banquiers notamment de la Deutsche Bank, Christine Lagarde, Benoit Coeuré, ancien de la BCE, et Macron.

    De Castries et plusieurs banquiers se voient en présence de Macron.

    Il est donc décidé de faire pression sur Manuel Valls pour que Mr Macron soit ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique dans le gouvernement Valls II en remplacement d’Arnaud Montebourg trop instable.

    Jean-Pierre Jouyet est contacté et influence François Hollande.

    Macron est donc nommé Ministre le 26 août 2014.

    De Casties voit Valls et lui suggère de faire un geste vis-à-vis du patronat, de redorer son blason, qu’il en serait récompensé.

    Le 27 août Valls participe à l’université d’été du MEDEF il a prononcé un discours salué par une longue « standing ovation ».

    Les financiers ont réussi leur coup.

    Leur prodige est à leurs bottes, il n’y a plus qu’à manipuler la marionnette.

    Le patronat est satisfait mais le trouve encore trop timide dans ses réformes, ils le poussent à faire la loi « Macron2 ».

    Mais Valls s’y oppose et donne le projet de réforme à Myriam El Khomri. Les financiers sont furieux contre Valls et décident sa perte, Valls l’a trahi. Cependant Macron réussi à inclure dans la loi : la réécriture du licenciement économique et le plafonnement des indemnités prud’homales.

    Valls rétrograde Macron dans l’ordre protocolaire du gouvernement à l’occasion du remaniement réduit de février 2016.

    Le 21 mars 2016 De Castries, Gattaz (MEDEF), Mario Draghi (BCE), John Cryan DB, des financiers et les patrons des groupes de presse, Bolloré, Drahi, Bergé se réunissent à Francfort, et décident d’épauler Macron pour la création d’un parti dévoué à leur cause.

    Macron sera épaulé et financé pour créer un parti politique.

    La manipulation est simple la presse écrite doit lui consacrer de nombreuses unes, notamment la presse féminine, et la presse destinée aux jeunes. La télévision doit le présenter comme le gendre idéal. Les patrons de presse créaient des groupes de travail uniquement dédiés à l’image et à la communication Macron.

    Bolloré a eu cette réflexion : « Puisque la mode est aux couguars et aux MILF mettons sa couguar à la une, c’est tendance, les jeunes vont kiffer ! ». Les financiers vont élaborer la création du parti.

    Ils créent deux associations : l’« Association pour le renouvellement de la vie politique » et l’Association de financement du parti « Association pour le renouvellement de la vie politique » La deuxième sera financée par des fonds privés De Castries et Gattaz invitent Mr Logerot le président de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques avec Mr Dargnat qui prendra la présidence de l’association de financement du parti, un ancien de BNP Paribas Asset Management. La machine est en marche. Le 6 avril 2016 le parti est créé. L’argent des groupes financiers abonde, la campagne est lancée.

    Fin avril 2016 Edouard Philippe maire du Havre est invité par De Castries et Bolloré, à Paris, ces derniers lui demandent de soutenir Macron puis ils invitent le futur premier ministre à la réunion Bidelberg qui se tient du 10 au 12 juin 2016 à Dresde. Une réunion se tient avec Christine Lagarde, Baroso et d’autres financiers.

    A l’issue se tient une autre réunion à Berlin où il est décidé de faire de Macron le Président de la France.

    Sont présent des financiers, le directeur de la BCE, Drahi, Bolloré, Bergé et surprise : Mr Louvel Président du Conseil supérieur de la Magistrature. Ils sont rejoints le temps d’un dîner par Madame Merkel.

    Dans le même temps, il faut penser à décrédibiliser Hollande, un débat aura lieu le 14 avril 2016 sur France 2.

    Les patrons de presse font pression sur Michel Field, patron de l’info du groupe France Télévision, pour que ce soit Léa Salamé, journaliste aux dents longues, multimillionnaire par son mariage et bobo moraliste qui anime le débat.

    Le 14 avril 2016 elle fait son effet et François Hollande ne sera pas épargné.

    En novembre, les primaires de droite sont ouvertes, Fillon gagne.

    Jugé trop frileux dans son programme par les financiers, ils décident de l’éliminer. L’affaire Fillon est lancée, bien d’autres élus de droite et de gauche font travailler leur conjoints ou enfants, mais Fillon doit être éliminé.

    Des rendez-vous sont pris par des informateurs dépêchés par les grands groupes de presse avec des journalistes du Canard Enchaîné et de Médiapart, journaux qui ont vu leurs subventions augmenter en 2017, comme par hasard.

    Gaspard Ganzter, conseiller de Hollande mais aussi camarade de promo de Macron à l’ENA, rencontrera le directeur du Canard début janvier.

    Déchaînement des médias sur Fillon, les journalistes bien obéissants et soi-disant indépendants se déchaînent. Mais surtout ils prennent soin de ne pas dénoncer les autres politiques qui commettent les mêmes délits. L’homme à abattre c’est Fillon.

    De l’autre côté, ordre est donné d’axer sur le FN, sachant que lors d’une confrontation Macron Le Pen, Macron serait élu.

    La Machine médiatique est en route, les magistrats sont dans la course ; peu importe si cette campagne est nauséabonde, mais Macron doit sortir vainqueur coûte que coûte.

    Lors d’une entrevue, entre Macron, Drahi, et Bolloré, Drahi dit à Macron : « Ne brusque pas les français, dis leur ce qu’ils veulent entendre, ce sont des veaux, ils veulent une idole, un homme providentiel, ils sont dans le délire présidentialiste. Ils haïssent les gens qui réussissent et gagnent de l’argent, ils veulent que tu sentes le pauvre. Sache les séduire et les endormir et nous aurons ce que nous voulons. Beaucoup de gens (financiers et grands patrons) comptent sur toi, ne les déçois pas !

    Sers toi des gens du spectacle, du show-biz, ces arrivistes incultes se disent de gauche parce que cela fait bien, qui critiquent les financiers et l’argent, mais sont les premiers à faire de l’évasion fiscale, tu verras, ils viendront te lécher les fesses par intérêts, ce sont les pires, je ne les aime pas ! »

    Bolloré lui dit : « Le Français veut de l’information instantanée, du scoop, il ne réfléchit pas, du foot, des émissions débiles, du cul, de la bière et il est heureux, il faut leur servir ce qu’ils veulent ! »

    Réunion le 11 avril 2017 avec De Castrie, Drahi, Jouyet, Sarre et d’autres personnages influents avant le 1er tour des élections, la ligne médiatique est organisée, la presse est dévouée à Macron, mais Mélanchon inquiète, ainsi que le manque de confiance des français envers les politiques.

    Le 23 avril 2017 ils sont rassurés, Macron est en tête avec 24%. Drahi félicite Macron et lui dit : « Tu es président les français n’auront jamais les couilles de voter Le Pen et les autres tordus vont venir te lécher les fesses et voteront pour toi ! ». Cela se finit à la Rotonde… Macron savait qu’il était président.

    Le 24 avril la bourse prend 7 points, les places financières sont aux anges !

    > > > > > > > > > > > >

    Ces élections présidentielles furent qu’à un seul tour, magnifiquement orchestrées par, les médias, la finance et le CAC 40, les français n’y ont vu que du feu !

    Le 7 mai 2017, Macron est élu et nos patrons de presse et autres vont mettre leur terrible plan « en marche. »

    Le spectacle du Louvre fut un délire narcissique dont l’analyse révèle bien des intentions que je qualifierais de « déviantes » et bien éloignées des problèmes et attentes des Français.

    Reste maintenant la dernière étape : les législatives.

    Faire élire 50% à l’Assemblée Nationale de personnes qui n’ont jamais touché à la politique ou eu un mandat électoral.

    Cette manœuvre est organisée depuis Paris dans le cadre d’un mystérieux processus de sélection afin d’achever d’affaiblir le pouvoir législatif, le cœur de la démocratie, en mettant en place une sorte d’aréopage de personnes désignées qui seront à la botte du régime.

    Là aussi, personne ne se posera la question du financement de toutes ces investitures. « Il faut que tout change pour que rien ne change ». Au second tour des législatives, Macron obtiendra une très nette majorité. Le changement est devenu le deus ex machina de la politique. ll a suffi de le promettre pour conquérir le pouvoir.

    Le peuple, par ces élections, a perdu sa souveraineté ; maintenant il élit la personne que les financiers et les patrons de presse ont choisie. Mais le réveil va être brutal, les français vont bientôt pleurer, mais ils ont les politiques qu’ils méritent !

    Parker Pointu

    NB : Toutes les informations citées supra peuvent être vérifiées, ce ne sont pas des affabulations, ceux qui chercheront à savoir et qui ne se laisseront pas manipuler par les médias découvriront cette triste vérité.

    NB : le lecteur averti remarquera que la quasi totalité des acteurs principaux de cette histoire sortent du même moule : Science-Po, ENA

  • Tudor Miron

    Macron is an embarrassment. Perversions actively displacing traditional moral norms… Sure way to abyss.

  • Well, what we know about Macron:
    -He is ex financial analyst from Rothschild’s & Co bank.
    -He was chosen by Rothschild and Globalists for President of France
    -He was elected after brutal US manipulations and meddling in France internal affairs
    -Macron’s rival candidate Le-Pen was targeted by hysterical anticampaign
    in all mainstream media around the world
    – Macron’s profile was “socioengineered” to make him attractive “product” for women, refugees, minorities and leftists
    -He is sexually perverted and prefers necrophilia and homosexuality
    -He openly supports Jews and Israel agenda

    So sum it up. Macron is a little globalist bitch very similar to Obama.

    • Barba_Papa

      >>-He is ex financial analyst from Rothschild’s & Co bank.<>-He was chosen by Rothschild and Globalists for President of France<>-He was elected after brutal US manipulations and meddling in France internal affairs<>-Macron’s rival candidate Le-Pen was targeted by hysterical anticampaign in all mainstream media around the world<>- Macron’s profile was “socioengineered” to make him attractive “product” for women, refugees, minorities and leftists<>-He is sexually perverted and prefers necrophilia and homosexuality<>-He openly supports Jews and Israel agenda<<

      In Europe there are a lot of attacks on Jews, especially in France, so in that sense I can see him openly supporting Jews. But Jews =/= Israel. And electorally you don't score any points in Europe by openly supporting Israel. It's nowhere near as open as it is in America. Support for Israel is usually behind the scenes.

      • in one word – Wikileaks

      • Promitheas Apollonious

        The proof you seeking if you have eyes you dont need to go far. Study the photos in this article and see his body language. And tell me of a straight guy that will take a pose with a queer as he did.

        As for the rest you ask do your home work and by the way his `wife` is not 60 years and she kiss all china’s ass, to be that age again. As for the necrophilia part, if you see his `wife` with a swimming suit, I warranty you that you will throw up. My bad is I did not save the photos they send me, to show them to you and then see your reaction.

        Happy trails.

        • 20 thousands of emails from Macron’s election team is on Wikileaks. He obtained at least 5 millions of Euro from Goldman Sachs, Rothschild and Soros according to those emails. And by the way. 2 senior high ranked French agents were arrested because of “leaking secrets” and “treason” after that. They are true heroes, whistleblowers like Assange and Snowden.
          They shouldn’t be arrested but rewarded.

          • Promitheas Apollonious

            agree about the two agents. The rest is on record and well documented.

      • Bob

        Le Pen is being criminally prosecuted by EU Commission (entirely to knock her threat out of the game) for re-Tweeting images of ISIS war crimes – that she was using to illustrate the problems with jihadists in Syria – the whole thing is a total state engineered stitch-up.

    • John Whitehot

      Francois Fillon was eliminated by the election with a judicial inquiry that, how strange, became public right in the middle of the electoral campaign.

      If he was allowed to participate, he would had taken many more votes than LePen and defeated Macron.

      I can’t blame many millions of french people for not voting LePen – but they should be aware that they have been literally forced into their dilemma, because the other candidate would defeat the establishment – or at least the zionist owned part of it.

      • as

        Yeah Le Pen is hot air populist like Trump.

  • SnowCatzor

    Stupid globalist, puppet-leader tries to act ‘down with the hood’. Cringe.

    • as

      Never been looks so ‘pussy’. Lol.

  • Merijn

    Boyzz in Da Hood Empereur de Jupitèr et tout le Monde Emmanuelle Macroni du Rothschild XVI meeting with his Gangsta-Homies in St. Martin…You are a Real Thug…You Son of Satan..

    https://uploads.disquscdn.com/images/3fdc3913bd6c1a8dadd85e81f94708d94272dd01ecfdc65a5e2debd62f88616a.jpg

    https://uploads.disquscdn.com/images/60c3845f3ece74edf5c1aa1315067c4a81ac678b18f499c78f295d1c73593b44.png

  • χρηστος

    with such leaders there is nothing to wonder why Europe is falling apart..

    • Bob

      Next question, who determines, finances and mass-media promotes such a middle-management banker as an alleged ‘independent politician’?! Marian le Pen was a very genuine outsider threat – a-la Trump – at last French federal election, and the power-brokers did not want a repeat electoral exercise, hence, the manufactured independent, with no political history, Macron.

      • χρηστος

        she is under investigation now in France because she dared to comment on ‘refugees’ ….a major threat for the system……its possible that the ‘republic’ will get rid of her…..throw her in jail ….

  • iosongasingsing

    Combien d’histoires parce que Macron aime les beaux hommes noirs, en Italie Berlusconi a eu des relations sexuelles avec des mineurs et des dizaines de prostituées de toutes les couleurs. En tout cas, il y a de quoi s’inquiéter du rappeur noir français qui souhaite la mort aux enfants blancs de la maternelle.

  • Len Zegelink

    he is a fucking gay lord .and his wife is a pedo,fuck of macron gaylord of the rothschild familie

  • Siegfried Stahl

    “hanging around with my g’s”

    this is how macron is making politics… (idiocracy becomes reality, more ‘n more)

  • Siegfried Stahl

    ps: he looks a little bit gay. the anticipation of the black hammer?

  • russ

    I love it when non blacks show how non racist they are. Selfies showing hey “I’s not a hater. I’s a homo… er, homeny… er, hoomy… er,” anyways I hang with da Bros….

  • occupybacon

    they are playing hide the baguette

  • Empire’s Frontiers

    Seems like a dignified leader to me.

  • zman

    Thank god for Macaroon. Maybe more will pay more attention to him and his stupidity….and less to the Orange Buffoon and his inane BS. Americans need the break. Finally, something Americans can fully sympathize with the French people over.

  • AM Hants

    “I love every child of the Republic, no matter how stupid he is,” he explained, cited by RT. – say no more.